PSAC_28Feb2018_miv-014

L’AFPC prend des mesures

  • Elle a obtenu de l’employeur qu’il rembourse les dépenses engagées par les employés en raison des problèmes de paye (p. ex., frais d’intérêt pour paiements ratés ou en retard).
  • Elle a obtenu des tribunaux plus de soutien pour les personnes en congé d’invalidité, en congé de maternité ou en congé parental (bref de mandamus).
  • Elle a contraint le gouvernement à élargir l’accès aux avances d’urgence pour les personnes qui n’ont pas reçu leur pleine rémunération.
  • Elle a sensibilisé le public et fait du lobbying auprès des députés.
  • Elle a représenté et appuyé ses membres depuis le début des ratés de Phénix.
  • Elle a négocié des mesures de recrutement et de maintien en poste des conseillères et conseillers en rémunération afin que le centre de la paye et les ministères aient l’effectif nécessaire.
  • Elle a fait appel à la commission des relations de travail, qui a déclaré que le gouvernement avait enfreint la loi en ne respectant pas la date d’échéance pour la mise en œuvre des conventions collectives.

Nous continuerons de nous battre. Mais nous avons besoin de vous pour maintenir la pression.